Get it on Google Play
La nouvelle Application 
Radio en ligne Ce que vous avez écouté cette semaine
 Google Meet
Salon de discussion

Sa Parole pour Aujourd'hui - Vous êtes en mission !

Vous êtes en mission !

Avec musique 
Sans musique

“Partez ! Voici Je vous envoie…” Lc 10. 3

Jésus envoya Ses disciples en mission en leur disant : “N’emportez ni sac… ni bourse et ne saluez personne” (Lc 10. 4). Réfléchissez aux trois détails qu’Il souligna à leur attention : 1- “Ne prenez pas de bourse” N’amassez donc pas de richesses pour vous-même ! Dieu bénira l’homme ou la femme qui Lui dira : “Chaque centime que Tu me donneras au-delà de mes besoins, Seigneur, je m’en servirai pour accomplir Ta volonté.” Imaginez-vous maintenant, debout devant le trône céleste de Christ, vous souvenant soudain de toutes ces richesses que vous avez refusé d’investir ici-bas, de toutes ces missions que vous avez refusé d’entreprendre, et de toutes ces personnes de votre entourage à qui vous n’avez pas osé parler de Christ. Que trouverez-vous à dire pour votre défense ? 2- “Ne prenez pas de bagages !” Aucun bagage supplémentaire ! La Parole de Dieu dit : “Rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance la course que Dieu a déployée devant nous” (He 12. 1). Tout ce qui peut attirer votre attention risque de vous influencer, et tout ce qui peut retenir votre attention risque de vous dominer. Satan redoute que vous meniez à bien votre mission, vous devez donc vous battre pour rester concentré sur ce but. 3- “Ne saluez personne sur la route !” Ne perdez donc pas de temps ! Méfiez- vous de toute relation qui ne vous encourage pas à accomplir votre destinée. Paul était intraitable à ce sujet : “Si quelqu’un n’obéit pas à ce que nous disons par cette lettre, notez-le, et n’ayez point de relations avec lui…” (2 Th 3. 14). L’heure est trop tardive et les besoins immenses. Dans un passé encore relativement récent, dans certains États agricoles américains, on fermait les écoles pendant quelques semaines afin que tout le monde puisse se rendre dans les champs pour ramasser les récoltes. En Irlande, c’était la même chose pour le ramassage des pommes de terre. Pourquoi était-ce si important ? Parce qu’attendre un peu équivalait à se mettre en retard ! Le temps perdu ne se rattrape jamais, n’est-ce pas ?

B-1 an : Ps 135-138

B-2 ans : Ps 139 & Mc 16




Commentaires

Vous avez aimé cette semaine :

À Propos de 1 Jean 5.3

À propos de Jean 16.23

À Propos de 2 Corinthiens 5.18

À Propos d'Ésaïe 55.6

Soutien des auditeurs

Scannez ce QRcode
Ecrire à Dominique
RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Voir le Fichier : Nombre_Auditeurs.html

Téléchargez l'appli Radio Prédication réalisée par Nobex! 
Visio avec Kmeet